Google a lancé tout récemment de nouvelles applications pour nous faire prendre conscience du nombre de temps qu’on passe sur nos téléphones intelligents. Bien que ça semble aux premiers abords plutôt saugrenu, de devoir utiliser son téléphone intelligent pour au final, moins l'utiliser, j'ai envie de vous dire de tenter l'expérience et de m'en redonner des nouvelles! Voici la liste des applications:

Unclock Clock:

L’application fait apparaitre un chiffre, très gros, pour se sentir très coupable, sur notre écran, à chaque fois qu’on déverrouille notre téléphone, pour nous indiquer le nombre de fois que nous avons déverrouiller notre cellulaire dans la journée.

We Flip:

L’application permet de faire passer vos cellulaires en mode « ne pas déranger » lors de souper de famille, pour vous permettre de passer plus de temps de qualité! Il suffit d’appuyer sur le gros bouton rouge et hop, c’est parti pour une heure de bonne discussion profonde, avec vos ados qui s'exprime seulement à l'aide de grognement ou à grand coup de "genre-comme-sérieux-en tout cas".

Desert Island:

L’application te permet de choisir, sur ton cellulaire, quelles applications tu peux bloquer et quelles tu peux garder, pendant une période de 24h! Très pratique lorsque tu dois terminer ton rapport d’impôt, avant minuit ce soir et que tu te fais constamment déranger par des vidéos de chat, sur Facebook.

Post Box:

Cette application réorganise tes notifications en te permettant définir la fréquence à laquelle tu vas les recevoir, soit une fois par jour, ou quatre fois par jour. Fini les 14 notifications, à une minute d’intervalle de ta soeur, qui t'identifie dans toutes sortes concours sur les réseaux sociaux, pour gagner un voyage au Bahamas.

Évidemment, même si ces applications peuvent vous permettre de réduire sérieusement votre temps d'écran, créer des liens plus fort avec votre famille au souper ou encore vous concentrer assez longtemps pour compléter au moins une tâche sur votre "to do list" de la journée, il faudra vous armer de volonté pour respecter les restrictions, parce qu'au fond, c'est vous qui détenez le contrôle ultime sur votre utilisation du web.